Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Missionnaires Clarétains France | 17 July 2019

Scroll to top

Top

No Comments

7 Dimanche de Pâques

7 Dimanche de Pâques
CMF France

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,11b-19. 
En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.
Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde.
Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.
Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.

Les textes que la liturgie de ce VIIe dimanche de Pâques mettent en relief deux situations : celle du ministère terrestre de Jésus et celle de la mission après Jésus.

Nous avons célébré jeudi, la fête de l’Ascension qui est la montée de Jésus au Ciel, à la droite du Père. Avec la montée de Jésus au ciel, commence une nouvelle étape, celle de la mission de l’Eglise. Avant de monter au ciel, Jésus demande à Dieu le Père trois choses pour ses disciples : de les garder dans la fidélité au nom de Jésus pour qu’ils soient un comme il l’est avec son Père, de les garder du Mauvais et de les consacrer dans la vérité.

Jésus ne demande pas que ses disciples soient libérés de la souffrance ni de la mort, mais qu’ils soient libérés de tout ce qui peut les obliger de renoncer à leur foi, tout ce qui peut obliger d’abandonner la vie nouvelle en Jésus-Christ. Jésus prie donc son Père qu’il protège ses disciples de la défection de la foi.

Jésus sait bien que celui qui annonce sa parole rencontrera des difficultés sur son chemin. Lui-même en a fait l’expérience. Il a été combattu jusqu’à la mort, et la mort la plus dégradante, celle de la croix. Jésus sait bien que ceux qui proposent une doctrine contraire à la vérité ne peuvent pas supporter la présence de ses disciples. C’est pourquoi il demande à Dieu le Père de protéger les siens contre les attaques du Mauvais, ceux qui veulent faire du monde créé par Dieu leur propriété. Ceux qui veulent connaître et en entrer en communion avec Dieu dans compter sur la grâce de l’Esprit-Saint.

Jésus demande à Dieu de consacrer ses disciples par la vérité, c’est-à-dire qu’ils puissent vivre dans le monde sans se plier à la fausseté, mais en annonçant la vérité qui leur a été révélée par Jésus. La vérité c’est reconnaître que Jésus est le Christ, l’envoyé et l’oint de Dieu. Que ses disciples vivent dans le monde non pas comme si le monde était la fin de leur voyage, mais toujours en ayant en présence la vie future en Dieu.

Aujourd’hui, comment pouvons-nous entendre cette prière du Christ ? D’abord, il nous confie la responsabilité de continuer la mission qu’il a reçue de son Père. Dès lors, tous les chrétiens doivent être la bouche, les pieds, les mains et le corps du Christ. Face aux difficultés, aux problèmes, aux défis quotidiens que nous posent continuellement la société et le monde dans lequel nous vivons, nous devons, avec l’aide de Dieu, collaborer à la construction du Royaume. Nous devons guérir les malades et donner du pain aux affamés. Le Christ veut que nous nous comportions comme des personnes autonomes, libres, responsables de nos actes et de notre vie. Dieu ne nous a pas abandonné à nous-mêmes ; Il est avec nous, il nous soutient de l’intérieur, avec son Esprit. Mais il veut que nous soyons, avec sa force, ceux qui continuent à construire son Règne sur terre malgré les oppositions.

Le Christ, après son ascension au ciel, a donné à l’Eglise tout le pouvoir spirituel nécessaire pour réaliser sa mission. Si l’Eglise du Christ n’agissait pas avec l’Esprit du Christ, elle serait entrain de trahir la mission que le Christ lui a confiée. Et nous ne devons pas oublier que tous nous sommes Eglise. Et nous devons agir dans la vérité avec amour, justice, paix et fraternité. Tous les chrétiens, nous avons l’obligation de nous soutenir, spirituellement et matériellement, en corrigeant ce qui doit l’être et en défendant ce qui doit être défendu. Mais, en agissant toujours avec amour, sincérité, humilité et fermeté dans le recherche du bien. Le Christ veut que nous soyons un comme il est un avec son Père. Nous avions été choisi par Dieu non pas parce que nous sommes très bon, mais pour participer à sa sainteté en nous sanctifiant.

Nous devons nous aimer les uns les autres. Nous manifestons l’amour de Dieu en aimant nos frères et sœurs. Le Christianisme n’est pas seulement une profession de foi, une simple doctrine, une théorie, ou une dévotion pieuse, ni l’accomplissement de quelques lois. C’est d’abord la rencontre avec un homme, Jésus, Fils de Dieu, mort et ressuscité. Etre chrétien c’’est adhérer à la personne du Christ, se forme dans sa forge, en toutes choses, dans son Esprit. C’est fort de cette expérience et de cette force que nous devons soigner les malades, défendre les laissées-pour-compte, porter le Bonne Nouvelle aux pécheurs, interpeller les corrompus ; nous devons toujours défendre les plus nécessiteux. La vie chrétienne est contemplation et action, elle est une lutte, un travail, un effort continu pour être plus chrétien et plus humain dans notre histoire, dans notre monde. Le commandement de Jésus continue d’être le même hier, aujourd’hui et toujours : aimer Dieu et démontrer cet amour en aimant inconditionnellement son prochain, non seulement en parole, mais en actes.

P. Pierre ZANGA, CMF

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.