Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Missionnaires Clarétains France | 23 September 2017

Scroll to top

Top

No Comments

L’évangile au quotidien 19 mai 2017

L’évangile au quotidien 19 mai 2017
CMF France

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,12-17.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

Tous les commandements se résument dans celui de l’amour mutuel entre les disciples de Jésus (v.12). Le commandement qui permet de demeurer d’une manière permanente dans la communion avec le Christ, c’est précisément celui de l’amour. L’amour est le lien vital à l’intérieur de l’union entre le Père, le Fils et les disciples. Il faut permettre au Christ d’aimer en nous et par nous, lui, le bon Pasteur, qui donne sa vie pour ses brebis (10,11; 1 Jn 3,16).

Accepter par amour ce que Jésus commande ne rend pas esclave, mais, au contraire, fait participer à la liberté souveraine de Dieu. Celui qui est entièrement disponible, obéissant, connaît la vérité qui vient de Dieu par l’in-termédiaire de Jésus et cette vérité le libère de l’esclavage de la dégradation, de la corruption et de la mort. Obéir consiste à participer à la à la vie de Dieu, à devenir membre de sa famille.

C’est à la suite d’un don gratuit, d’un choix bienveillant, que le chrétien devient l’ami de Jésus (v.16). Ce choix vise l’épanouissement, la vie en plénitude du chrétien, qui produit des fruits parce qu’il est uni au Christ et qu’il aime ses frères et ses sœurs. Cette vie dans le Christ est, de sa nature, conquérante; elle doit s’étendre et animer la mission des disciples.

La conclusion du passage est un rappel de l’unique commandement, l’amour mutuel (v.17), qui forme une transition avec ce qui suit. L’amour qui règne à l’intérieur de la communauté chrétienne s’oppose à la haine qui sévit à l’extérieur, dans le monde et qui ne sait que détruire pour tendre vers la mort.

Submit a Comment