Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Missionnaires Clarétains France | 16 November 2018

Scroll to top

Top

No Comments

11 Dimanche Temps Ordinaire

11 Dimanche Temps Ordinaire
CMF France

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 4,26-34.
En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. »
Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ?
Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

L’extrait du livre d’Ézéchiel utilise des images pour parler de Dieu. Israël était un grand cèdre poussant en montagne. Cet arbre précieux a été endommagé par divers événements et il ne reste qu’un rameau à sa cime. Dieu prendra ce qu’il y a de plus haut comme semence et le plantera sur la plus haute montagne afin qu’il porte du fruit et devienne un cèdre magnifique. Dieu nous rappelle qu’il peut faire refleurir tout ce qui est germe de vie, même tout ce qui est flétri.  Dieu l’a dit, et il le fera.  Il veille sur tout ce qui est vivant, car il aime sa création. Dieu promet au peuple d’Israël un Roi, et ce roi sera comme un cèdre magnifique planté par Dieu qui abritera des oiseaux de toutes sortes.

Dans la seconde lettre aux Corinthiens, Paul dit que nous attendons de rencontrer Dieu en toute confiance et que nous avons hâte d’être arrivés aux portes du Royaume de Dieu. Nous sommes faits pour vivre dans son Royaume, nous sommes à son image. Nous n’avons pas beaucoup à craindre de rencontrer Dieu qui est Amour, au contraire nous avons tout à espérer. Nous pouvons grandir dans la foi et nous toucherons un jour la réalité du Royaume de Dieu.

Marc rapporte les paroles de Jésus qui utilise des images semblables à celles d’Ézéchiel pour décrire un Dieu si généreux qu’il sème partout et sans cesse  même si les grains ne sont pas toujours accueillis dans les meilleures terres. Il y a des terres qui ne sont pas prêtes, il y a des terres qui sont trop remplies d’autres choses, ils y en a d’autres qui sont sèches. Il y a aussi des personnes qui s’ouvrent tranquillement à la volonté de Dieu, il y a des personnes qui se laissent aimer de Dieu. Dieu va instaurer son Royaume et les différents oiseaux sont à l’image des différents peuples du monde entier qui trouveront refuge dans ce Royaume.

Les paraboles rapportées par Marc nous invitent à faire confiance à Dieu. Ces paraboles sont une réponse à ceux et celles qui se demandent : si Dieu existe, pourquoi n’intervient-il pas ? Si Jésus est ressuscité, pourquoi le monde a-t-il si peu changé depuis ? Elles nous invitent à ne pas céder au pessimisme. Dieu agit. Notre vie peut être comme les plus beaux jardins où Dieu a placé la plus belle des semences, son Amour. Parfois nous avons peur, parfois, nous nous éloignons, parfois nous lui tournons le dos, mais rien n’empêche Dieu de nous aimer. C’est davantage nous qui ne sommes pas habitués de nous laisser aimer, et surtout de nous aimer, nous-mêmes.  Nous cheminons dans la foi, nous cheminons sans voir. Nous pouvons rencontrer des difficultés sur notre chemin qui mène à Dieu. Que cela ne nous empêche pas d’avoir pleine confiance dans la certitude que Dieu n’est pas indifférent. Dieu est vrai, honnête en tout ce qu’il réalise et il a une seule parole. Travaillons au Royaume avec un désir de rencontre inscrit dans le plus profond de notre cœur.

Nous sommes invités à vivre dès aujourd’hui dans le Royaume de Dieu et à participer à ce qu’il grandisse chaque jour.  Chacun de nous, planté par Dieu comme un petit rameau, porterons-nous du fruit, deviendrons-nous un cèdre magnifique ? Tomberons-nous, renversés, arbre sec ? Le Royaume est littéralement devant nos yeux : dans le quotidien de nos familles, si nous marchons avec Jésus. Il est aussi dans les communautés chrétiennes qui croient et vivent la mort et la résurrection de Jésus. Il est aussi partout où nous allons en sachant que nous sommes des témoins de Jésus : notre lieu de travail, notre quartier, notre pays… La semence germe et grandit, l’arbre deviendra magnifique. Nous devons apprendre à patienter, à cheminer sans tout voir, à marcher vers l’avant.

Dieu est venu dans le monde comme une semence porteuse de vie. Il est venu en agissant dans ce qui est petit et faible, mais qui deviendra majestueux. Dans le Royaume de Dieu, il y a de la place pour les faibles et les pauvres. Jésus ne serait-il pas lui-même cette graine de moutarde de laquelle croît quelque chose de merveilleux? Il l’a dit. Il le fera.

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.