Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Missionnaires Clarétains France | 19 September 2018

Scroll to top

Top

No Comments

23 Dimanche TO

23 Dimanche TO
CMF France

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,31-37.

En ce temps-là, Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler et supplient Jésus de poser la main sur lui.
Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement.
Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient.
Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus a tout l’air d’être un faiseur de miracles qui épaterait les gens pour les attirer. En réalité, si Saint Marc nous raconte en détail comment Jésus redonne à cet infirme l’usage de ses oreilles et de sa langue, c’est pour révéler qui est Jésus. Isaïe avait annoncé : quand le Messie viendra libérer son peuple, “alors s’ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds.” Il fera des hommes nouveaux. Et voici qu’avec Jésus, ça correspond puisque les aveugles voient, les sourds entendent, les muets parlent et les paralysés marchent. “Jésus fait toutes choses nouvelles.”
 
Ainsi la venue du Messie s’accomplit chaque fois que des hommes passent de Babel où ils ne se comprennent pas, à Pentecôte où chacun écoute l’autre, quelle que soit la différence de langue, de race, de religion ou de civilisation.
 
La venue du Messie s’accomplit quand la parole de ceux qui ne peuvent pas s’exprimer dans les réunions ou les assemblées est enfin libérée. Et quand sont changées les conditions de travail qui rendent impossible ou simplement difficile la communication entre les personnes.
 
La venue du Messie s’accomplit quand dans les familles et les groupes passe le courant de la communication qui devient communion. Chaque fois, c’est la venue du Messie qui s’accomplit.
 
Dans notre monde d’aujourd’hui, qui sont les aveugles, les sourds, les boiteux et les muets qu’il faut guérir ? Il y a les aveuglesqui ne peuvent pas voir les montagnes enneigées, ni les magnifiques cathédrales ; il y en a d’autres aussi qui ne veulent pas voir la pauvreté qui les entoure et qui ferment les yeux sur tout ce qui les dérange. Il y a les sourdsqui ne peuvent pas entendre la musique ou le chant des oiseaux ; il y en a d’autres qui ne veulent pas entendre la demande silencieuse de celui qui est seul ou les cris de ceux qu’on maltraite. Il y a les boiteuxqui ne peuvent pas courir ou même se déplacer partout avec un fauteuil roulant ; il y en a d’autres qui ne bougent pas d’un centimètre dans leurs convictions ou qui refusent de faire le premier pas vers l’autre pour se réconcilier. Il y a les muetsqui ne peuvent utiliser les mots pour dire leur amour ou leur tendresse ;  il y a d’autres muets au cœur desséché, qui n’ont jamais osé dire leur foi avec d’autres.
 
Et puis il y a en chacun de nous un sourd muet, fermé à ses frères et incapable de parler à Dieu. Pour écouter Dieu nous sommes tellement sourds. Pour proclamer sa Parole nous restons souvent muets. Jésus, lui, est ouvert. Alors que les autres élèvent des barrières pour s’isoler des pécheurs et des publicains, Jésus, lui, recherche le contact avec tous. Il est le Maître qui sait écouter, l’Ami qui sait parler. Le mal ferme l’homme en lui-même, Jésus brise ce monde clos d’un mot : “Effata, Ouvre-toi !”
 
Enfin, c’est par ses gestes que Jésus nous guérit et nous libère. 
Eh bien, frères et sœurs, présentons avec confiance nos vies au Seigneur en ce temps de rentrée, pour qu’il ouvre tout ce qui est fermé en nous, qu’il délie ce qui n’est pas libre en nous. Qu’il nous ouvre à la Parole. Parce que rencontrer Dieu passe aussi par les oreilles, et par la langue et par les yeux. Laissons Jésus nous déployer !Et qu’ainsi, cette année encore, qu’il nous rende de plus en plus vivants. 

Next Story

This is the most recent story.

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.