Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Missionnaires Clarétains France | 24 June 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Assomption 2013

Assomption 2013

| On 14, Août 2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,39-56. 
En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint,
et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi.
Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur,
mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race à jamais. »
Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Marie vient d’accepter d’être la mère du Fils du Très-Haut et que l’Esprit Saint soit sur elle. Elle a reçu le signe gracieux de l’annonce de la maternité d’Élisabeth dans sa vieillesse. Elle s’en va en toute hâte vers sa cousine. Elle porte en elle la Parole de Dieu. On peut voir dans son cheminement rapide celui de la parole de Dieu dans le monde. Avec la présence du Christ, cette Parole ira à Jérusalem. Elle continuera, avec les apôtres, jusqu’à Rome. C’est la présentation de Luc avec son évangile et le livre des Actes des Apôtres.

Marie est porteuse de la Parole et accompagnée de l’Esprit. Sa salutation à Élisabeth fait tressaillir l’enfant dans son sein et l’Esprit remplit Élisabeth pour lui faire voir non seulement que Marie est enceinte mais encore qu’elle est la mère du Seigneur. Mère du Seigneur, c’est-à-dire Mère de Dieu, theotokos, le premier titre que les chrétiens donneront à Marie.

Sa vie sera pourtant une vie humble, faite de fidélité. Elle présentera l’enfant au temple pour être fidèle à observer la Loi. Elle s’apercevra à Cana que les gens allaient manquer de vin. Elle en parlera à Jésus et dira aux serviteurs ce qui est aussi à l’adresse de tous les disciples du Christ:
Faites tout ce qu’il vous dira.
Avec quelques femmes, elle sera présente au Calvaire. Après la Résurrection, elle participera à la prière des disciples qui sont dans l’attente de la venue de l’Esprit.

L’Assomption est comme le couronnement de la vie de Marie. Elle est la première à entrer dans la gloire avec son corps et son âme, c’est-à-dire toute sa personne, transformée évidemment comme Jésus, dans sa personne humaine, l’a été après sa résurrection. On trouve la justification dans les paroles de l’ange à l’Annonciation:
Réjouis-toi, Marie, toi qui as été et demeures remplie de la grâce de Dieu.

Elle a toujours été fidèle à Dieu et Dieu est demeuré fidèle à elle.

Submit a Comment