Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Missionnaires Clarétains France | 17 October 2017

Scroll to top

Top

No Comments

L’évangile au quotidien 30 nov 2013

L’évangile au quotidien 30 nov 2013

| On 30, Nov 2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 4,18-22. 
Comme Jésus marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac : c’étaient des pêcheurs.
Jésus leur dit : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela.
Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.

 André et Pierre connaissaient bien la pêche ; c’était leur métier que de lancer le filet et prendre les poissons. Qu’ont-ils compris quand Jésus les appela à le suivre pour devenir  « pécheurs d’hommes » ?  S’il y avait dans les paroles de Jésus un futur pour eux autre que la pêche sur le lac, ils avaient sans doute beaucoup de mal à l’imaginer. Mais ils ont fait confiance à Jésus qui en fait ne leur offrait pas un métier ni moins encore une promotion social, mais de le suivre et, en le suivant, de les associer à sa vie. Ils ont compris que cette suite impliquait l’engagement total de leur vie et ils n’ont pas hésité à tout quitter. Ils ont compris aussi que Jésus donnait un sens et un contenu à leur vie, même s’ils ne savaient pas comment. Ils l’apprendront justement en le suivant, quelles qu’en soient les difficultés et les exigences ; et leur attachement ne les décevra pas. Tant que l’on croit que suivre Jésus vaut la peine, qu’il « a des paroles de vie éternelle », le prix à payer pour vivre l’Évangile n’a pas vraiment importance. L’Évangile n’est pas quelque chose à acheter pour améliorer notre vie, mais la Vie à vivre, une vie que nous ne connaîtrons que dans la mesure où nous la vivrons.

Submit a Comment