Notre fondateur

Antonio Claret y Clara et né à Sallent (Barcelone), à environ 15 kms de Manresa, le 23 décembre 1807, au sein d’une famille profondément chrétienne. À 17 ans, il se rend à Barcelone pour se spécialiser dans la fabrication de textiles, ce qui le place au centre du boom industriel du XIXe siècle. La Parole de Dieu l’émeut, le revitalise et le met sur la voie de la suite de Jésus le missionnaire.

A l’âge de 22 ans, il entra au séminaire de Vic, sans perdre de vue son intention de devenir moine. Lorsqu’il se rend à la Chartreuse de Montealegre l’année suivante, la constipation causée par un fort orage le force à se retirer et son rêve d’une vie en retraite commence à s’évanouir. Il poursuit ses études au séminaire de Vic.

Le 13 juin 1835, il reçoit l’ordination sacerdotale de Mgr Pablo de Jesús Corcuera… Il reste quatre ans à Sallent, où il termine ses études et s’occupe de sa paroisse natale. La puissance de la Parole de Dieu l’appelle à évangéliser comme missionnaire.

Il parcourt une grande partie de la Catalogne entre 1843 et 1848, prêchant la Parole de Dieu, toujours à pied, sans accepter d’argent ou de dons pour son ministère. Il était ému par l’imitation de Jésus-Christ et des apôtres. Dans chaque ville, il prêchait des missions au peuple et dirigeait des exercices spirituels pour les prêtres et les religieux. Il découvrit bientôt d’autres moyens d’apostolat qui contribuaient à garantir l’efficacité et la continuité des fruits des missions : il publia des livres de dévotion, des catéchismes et des livrets pour les prêtres, les sœurs, les enfants, les jeunes, les femmes mariées, les parents, etc. En 1848, il fonda la Librería Religiosa, une maison d’édition qui, au cours de ses dix-huit premières années d’existence, lança 2 811 100 exemplaires de livres, 2 509 500 livrets et 4 249 200 dépliants.

Le 16 juillet 1849, dans une cellule du séminaire de Vic, il fonde la Congrégation des Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie. La grande œuvre de Claret a commencé humblement avec cinq prêtres dotés du même esprit que le Fondateur. Quelques jours plus tard, le 11 août, il a été informé de sa nomination comme archevêque de Santiago de Cuba. Malgré sa résistance et son souci de ne pas laisser orphelins la Librería Religiosa et la Congrégation des Missionnaires nouvellement fondée, il fut obligé, par obéissance, d’accepter la charge. Il est consacré évêque le 6 octobre 1850 dans la cathédrale de Vic.

Pour plus d’information, visitez le Centre de Spiritualité Clarétaine.