Notre Histoire

 

  • 1807 Le 23 décembre, Claret est né à Sallent (Barcelone).
  • 1829 Il est admis au séminaire de Vic.
  • 1835 Le 13 juin, il est ordonné prêtre dans le palais épiscopal de Solsona. Le 21 juin, il célèbre la première messe à Sallent.
  • 1841 Le 23 janvier, il s’installe à Vic pour se consacrer à la prédication. Le 9 juillet, il reçoit de Rome le titre de missionnaire apostolique.
  • 1845 Il fonde à Mataró la “Société Spirituelle de Marie Très Sainte contre le Blasphème”.
  • 1846 Il fonde la Fraternité des bons livres. En mai, il prêche une célèbre mission à Lerida. Ils commencent à l’appeler “Père Claret”.
  • 1847 Il fonde la Librairie Religieuse avec José Caixal et Antonio Palau. En mars, il se retire à Vic. En août, il fonde l’Archiconfrérie du Cœur de Marie.
  • 1849 Le 16 juillet, il fonde la Congrégation dans une cellule du séminaire de Vic. Le 11 août, il est nommé archevêque de Cuba.
  • 1850 6 octobre à Vic, consécration comme évêque par Luciano Casadevall.
  • 1851 Le 16 février, il arrive à Santiago de Cuba.
  • 1854 Le 15 février, il fonde les caisses d’épargne.
  • 1855 Le 25 août, il donne le décret de fondation des Sœurs Missionnaires Clarétaines.
  • 1858-1870 Constitution de l’Institut. Élection de José Xifré au poste de général. Premières fondations en dehors de Vic : Gracia, Ségovie.
  • 1863 Claret fonde la ” Congrégation des mères catholiques “.
  • 1868 Le 30 septembre, Claret part avec la reine en route vers l’exil. Il réside à Pau (France). Le 6 novembre, il arrive à Paris.
  • 1869 Le 24 avril, il est reçu par Pie IX. Il publie “L’egoismo vinto”. Le 8 décembre, il assiste à l’ouverture du premier Concile du Vatican.
  • 1870 Le 23 juillet, le Conseil étant interrompu, il arrive à Prades (France). Le 6 août, il se réfugie au monastère de Fontfroide, où il meurt le 24 octobre à 8h45. Il avait 62 ans et 10 mois. Ses funérailles ont lieu le 27.
  • 1870-1899 Première expansion. La Congrégation avait déjà été fondée à Alger et au Chili. Expansion en Espagne, en Guinée équatoriale, au Mexique, en Italie, etc. La Congrégation a été divisée en Provinces.
  • 1897 Les dépouilles de Claret sont transférés à la maison mère à Vic.
  • 1899 Le père Xifré meurt
  • 1899-1906 La première Histoire de la Congrégation est écrite.
  • 1906-1922 Le P. Serrat meurt en 1906. Le Chapitre général élit le Fr. Croissance en Europe (Portugal, Royaume-Uni, Allemagne, France)
  • 1934 Le 25 février, béatification de Claret par Pie XI.
  • 1934-1937 271 martyrs clarétains, la plupart jeunes.
  • 1937-1949 Premier Centenaire. Naissance de la revue VidaReligiosa, l’Institutum Iuridicum. La publication de la grande œuvre du P. Cristobal Fernandez Bienheureux Père Antonio Maria Claret (1946)
  • 1950 Canonisation du Père Claret le 7 mai par Pie XII.
  • 1950-1967 Inauguration du grand temple de Rome dédié au Cœur de Marie et à la nouvelle Curie générale (1952). Fondations au Japon, au Canada, en Hollande, en Belgique, en Suisse, au Zaïre et les premières vocations en Inde. Les grands théologats de Rome et de Salamanque sont fondés. Publication de la deuxième grande Histoire de la Congrégation, par le P. Eugène Gérard.
  • 1967-1979 Les grandes provinces prennent en charge des missions dans différentes régions de la Congrégation. Les conférences interprovinciales sont créées. Fondation en Inde et au Nigeria.
  • 1979-1985 Les nouvelles Constitutions et le nouveau Directoire sont publiés. Fondations en Corée du Sud, Australie, Pologne.
  • 1985-1991 Nouvelles présences en Indonésie, Côte d’Ivoire, Kenya, Sri Lanka.
  • 1991-1997 25 octobre 1992, date de la béatification des 51 martyrs clarétains de Barbastro. Fondations en Russie et à Taiwan.
  • 1997-2003 Le 150e anniversaire de la fondation de la Congrégation. Croissance dans des régions telles que l’Inde, le Nigeria, le Congo, l’Asie du Sud-Est, le Sri Lanka, l’Indonésie.
  • 2009-2015 Nouvelles béatifications de martyrs de la guerre civile espagnole
  • 2015-2019 Nouvelles fondations telles que Bornéo et la Nouvelle-Zélande